Journal d'un anarchiste désabusé

Si depuis de trop longues années nous sommes nombreux à dire que notre société – j’ai presque envie d’écrire « notre civilisation » – est à bout de souffle, nous sommes peu à en tirer les conséquences éclairées à l’aune des révolutions technologiques. Notre système politique et économique qui portait en lui la promesse d’un monde meilleur, débarrassé de la pauvreté et du chômage, a réussi le tour de force de produire le résultat contraire. Les partisans de notre modèle de société, ces bien-pensants de droite comme de gauche, refusent de se remettre en question et rejettent toutes les alternatives qu’ils jugent improbables.

La bien-pensance s’habille souvent de raison !

Dans ses pensées, l’auteur propose un modèle de société à deux vitesses, avec d’un côté le revenu universel garantissant la solidarité et le respect de l’Homme, et de l’autre une économie de libre entreprise.

Il ponctue ses réflexions de notes et billets d’humour comme autant de respirations permettant d’échapper à la gravité de la situation.

En savoir plus sur moi

François Milhiet

Pour assumer une passion, et après avoir travaillé 13 ans sur le web, j'ai créé les éditions Tapuscrits en décembre 2014 et la librairie Tapuscrits en octobre 2018.
Agnostique et anarchiste désabusé je considère la vie comme une farce.

Acheter en ligne

Journal d'un anarchiste désabusé

Journal d'un anarchiste désabusé

Librairie Tapuscrits

Si depuis de trop longues années nous sommes nombreux à dire que notre société – j’ai presque envie d’écrire « notre civilisation » – est à bout de souffle, nous sommes peu à en tirer les conséquences éclairées à l’aune des révolutions technologiques...

Le mot de la fin

Le mot de la fin

Librairie Tapuscrits

François nous livre ici un recueil de nouvelles où, bien souvent, ce n’est qu’au dernier mot, celui de la fin, qu’on en découvre la clé. Cela donne à ces histoires une sorte de fulgurance que l’on ne retrouve que chez de rares auteurs.

Blog

Matin brun

Matin Brun Réflexe de Pavloff Le facho s’offre un p’tit noir Les élections présidentielles arrivent et je suis inquiet par l’émergence d’une nouvelle extrême droite décomplexée qui n’hésite pas à utiliser, comme d’habitude, le populisme. Lire la suite…

Anarque

J’ai l’impression que je suis en train de déserter le monde, de l’extirper consciencieusement de mon corps comme on le ferait pour une tumeur. Je suis de plus en plus désabusé par les indignations des Lire la suite…

BAROUD D’HONNEUR

Je m’appelle François TEIHLIM et je m’approche des 80 ans. Je suis écrivain, auteur de nouvelles, et ma foi, je peux dire que j’ai connu une certaine notoriété. J’ai été publié en France, mais aussi Lire la suite…