Je me suis efforcé de regarder le documentaire « Hold-Up » jusqu’au bout, c’est donc en toute connaissance de cause que j’en parle.

Je trouve vraiment dommage que ce journaliste utilise les mêmes ressorts de manipulation que ceux qu’il dénonce. C’est une succession de témoignages de personnes qui « croient », « pensent que », « trouvent bizarre », « doutent », « s’étonnent de coïncidences »… sans jamais apporter de preuves formelles et vérifiables.

On aurait aimé y voir des copies de mails, courriers, contrats, relevés bancaires, montages financiers… comme c’est le cas avec les véritables lanceurs d’alertes qui travaillent dans la mouvance WikiLeaks. Mais rien, absolument rien.

Le bouquet arrive à la fin du documentaire où une profiler analyse des photos de protagonistes. Le résultat est digne de Gobineau et des dérives idéologiques de telles pratiques et c’est surtout indigne d’un journaliste.

Cet article de RTL reflète assez bien ce que j’en pense :

https://www.rtl.fr/actu/politique/hold-up-le-piege-redoutable-des-theories-du-complot-7800921922

C’est d’autant plus dommageable qu’il y a de nombreuses questions légitimes qui méritent d’être posées concernant la gestion de la pandémie, concernant l’attitude des laboratoires, concernant les conflits d’intérêts, concernant les dérives du gouvernement et des médias…

Je me répète, je ne crois pas au complot. Vous pouvez relire ce que j’ai écrit à ce propos :

et concernant la crise du Covid :

Le monde ne pourra changer que si nous arrêtons de rejeter la faute sur les autres pour enfin nous regarder dans le miroir. Alors seulement il pourra le faire.


Ajout du 15/11 [Julien Assange et Edward Snowden sont de véritables lanceurs d’alertes qui ont étayé leurs accusations avec la rigueur des preuves. C’est pour cela qu’ils sont persécutés. Ils méritent notre respect pour leur sacrifice et le meilleur hommage que des journalistes pourraient leur rendre serait de travailler avec la même rigueur.]